IMG_4614

 

Durant mes heures perdues, il m'arrive de me mettre derrière mon ordinateur et de laisser les mots couler, comme ils me viennent en tête.

 

Photo : Matteo M.

Thème : L'Ecriture.

 

Parler, écrire, penser, sentir, éprouver, choisir, aimer, souffrir, savourer, réfléchir, se rappeler, se mentir, rêver...

Chaque être humain, ou presque, connait la signification de ses mots, ayant un jour ou l'autre était confronté à ses derniers. S'il l'on réfléchit bien, chaque sensations qu'ils expriment se traduisent par un sentiment arrivant tout droit de l'intérieur, cet intérieur qui nous habite, que l'on construit, que l'on cherche à protéger mais qui malheureusement est toujours confronté au danger, à la souffrance. Cet intérieur qui nous permet de vivre, qui nous suit, jour après jour, & qui se nourri de tout ce qui l'entour. Ce Cœur. Oui, le cœur. N'est-il pas joli ce mot ? « Cœur ». Il peut l'être en effet, comme il peut devenir source de peur pour certain, étant persuader que le leur n'existe plus, ronger & détruit par l'horreur qu'il a du endurer durant son passé. Les hommes ont peur d'abimer leur cœur, ils ont peur de souffrir. Mais sans un cœur, l'homme serait incapable de parler, écrire, penser, sentir, éprouver, choisir, aimer, souffrir, savourer, réfléchir, se rappeler, se mentir ou même rêver.. Parce que notre cœur est un organe vitale nous donnant accès à la vie, mais il est aussi le plus beau, comme le plus moche, des organes qui fait de nous, la personne que nous sommes aujourd'hui. L'être humain cherche à contrôle ce cœur, qui en réalité, est si abstrait, si dure à cerner. Mais certain y arrive pourtant. Parler, écrire, penser avec leur cœur leur est possible. On les qualifies de personnes « vraies ». Combien sont-elles, c'est « vraies » personnes ? Où sont-elles ? Comment sont-elles ? … La réponse n'est pas facile à trouver.
    L'homme cherche à exprimer ce que lui dit son cœur dans les bons comme dans les mauvais moments. Il souhaite crier au monde entier sa douleur, en espérant qu'après avoir étalé sa détresse sur papier, la cicatrice qui se creuse en lui se refermera doucement. Il souhaite crier au monde entier ce bonheur, cette passion qui le dévore, en espérant garder un souvenir de cette sensation, à jamais. Pour cela, l'homme utilise l'écriture. Il est pourtant difficile d'écrire un sentiment, parce qu'on fond, un sentiment, ça se ressent, mais est-ce que cela peut s'expliquer à travers des mots ?
Écrire, pour faire le deuil d'une peur qui nous hante, d'une douleur qui nous ronge. Écrire, pour garder une trace de ce que l'on appel « le Bonheur », pour pouvoir un jour relire des moments magiques, parfois oubliés avec le temps. Écrire pour simplement revivre ce que l'on voudrait revivre. Écrire, pour partir loin, très loin d'un quotidien qui nous étouffe. Écrire, pour se créer une nouvelle vie.

Écrire, pour rêver. Écrire, pour oublier, ou ne pas oublier.

Écrire, juste pour écrire.